International

La mobilité des personnels

La mobilité des personnels au sein du réseau ECVN

Notre service international porte le dossier d’accréditation Erasmus du réseau ECVN (Etablissements Catholiques du Vignoble Nantais)

Cela permet à nos établissements partenaires :
• de développer des partenariats avec des établissements européens
• de créer des échanges de groupes pour les élèves
• de la 3e à la Tale, permettre aux élèves ainsi qu’aux personnels de partir en mobilité individuelle
• d’inviter des experts européens
• de faire des visites préparatoires pour monter des projets avec des partenaires européens

Retour de Cécile, professeure d’anglais au Collège Saint Joseph de Vallet :

« Professeure d’anglais, j’ai pu effectuer un stage d’observation dans un établissement britannique (Eltham Hill School à Londres) grâce au programme ERASMUS +.

Pendant 12 jours (1 semaine sur temps scolaire, le reste sur le temps des vacances de Toussaint), j’ai pu observer et approfondir mes connaissances sur le fonctionnement d’une école anglaise.

Cette école de 1200 filles accueille des élèves de 11 à 17 ans. C’est le responsable de l’équipe de langues, M. Cloarec, qui m’a accueillie et logée pendant ce séjour en immersion. Un emploi du temps m’a été remis le jour de mon arrivée. J’ai pu assister à des cours de différentes matières.

Les cours de langue m’ont permis d’observer des méthodes d’enseignement différentes. La richesse de ce stage a également été dans l’observation d’autres matières:
• Le théâtre (matière obligatoire pour tous les élèves de YEAR 7) , qui permet visiblement aux élèves d’acquérir des compétences en expression orale, transférables dans beaucoup d’autres domaines.
• Les mathématiques,où les élèves étaient en très grande autonomie en début de cours, mettant un accent prononcé sur la démarche d’investigation, tout en les orientant vers des notions très précises.
• L’histoire-géographie, cours où la théâtralisation de l’Histoire rentrait énormément en jeu.
• L’EPS, cours dans lequel le lien au projet d’établissement était toujours mis en avant dans la pratique sportive.

J’ai aussi assisté à différentes assemblées, la venue d’une auteure (Bernardine Evaristo) et des caméras de la BBC, etc.
L’observation des méthodes de différenciation, des modalités d’évaluation, de récompense et de mise en avant des élèves méritants, du système très hiérarchisé de l’organisation de l’équipe enseignante, ont également été au cœur de ce stage.
A cela doit s’ajouter la richesse des rencontres faites là-bas, des liens créés avec les enseignants pour de futures coopérations, et le bonheur d’être à nouveau sur le sol britannique ! »

Retour de Véronique et Anne-Céline, professeures au Collège Saint Joseph de Vallet :

« Nous sommes toutes les deux curieuses et souvent investies dans de nombreux projets au sein du collège !

Séjours linguistiques en Irlande, Angleterre, Allemagne, Espagne, projets solidaires, accueil des jeunes en service civique au collège, participation aux cours d’anglais ou d’espagnol donnés par ces jeunes. Nous avons toujours le plaisir d’apprendre et de découvrir !

Et aujourd’hui maîtriser l’anglais, c’est essentiel ! Véronique, en cours d’éducation musicale et en chorale, utilise très souvent l’anglais avec ses élèves. Pour ma part, j’aime mettre en place des projets humanitaires et solidaires. Je souhaite, dans un futur proche, emmener des élèves dans un orphelinat en Roumanie, et cela n’est envisageable que si nous parvenons à communiquer en anglais.

En tant qu’éducatrices, nous répétons sans cesse à nos jeunes qu’ils doivent maîtriser l’anglais aujourd’hui pour s’ouvrir des horizons, des opportunités, connaître le monde. Et bien commençons par leur montrer l’exemple en nous investissant nous -mêmes dans cet apprentissage.

Nous avons donc pris la décision de partir 3 semaines pour améliorer notre anglais, deux semaines sur le temps des vacances et une semaine sur le temps des cours. Nous avons choisi de partir à Malte où nous ferons 5 heures d’anglais par jour, avec l’organisme ESL. Nous ne serons pas nécessairement ensemble lors des cours. Chacune suivra les cours en fonction de son niveau (vocabulaire, grammaire, conversation…).

Nous serons hébergées en appartement, en « co-location » avec une dizaine d’étudiants étrangers. C’est un choix que nous avons fait, pour justement pouvoir partager et dialoguer tous ensemble et aller à la rencontre de différentes cultures. Trois semaines en immersion totale où nous aurons aussi le loisir de découvrir l’île de Malte, ce qui ne gâche rien ! »