Formations

Travail pluridisciplinaire autour de la 1ère et 2de Guerre Mondiale

Le travail pluridisciplinaire des 1ères Vente autour de la 1ère et 2de Guerre Mondiale !

« Depuis 2017, la classe actuelle de 1ère Vente travaille sur un projet de mémoire autour de la 1ère et de la 2de Guerre Mondiale.

 » Pour effectuer ce devoir de mémoire, nous sommes partis de notre histoire locale, celle de la commune d’implantation de notre Lycée : Gorges. En 2017/2018, nous nous sommes donc concentrés sur la 1ère Guerre Mondiale et cela nous a tellement plu que nous avons souhaité poursuivre en travaillant cette fois-ci sur la 2de Guerre Mondiale ! »

LE PROJET DE MÉMOIRE SE POURSUIT…
Depuis la rentrée scolaire 2018, la classe de 1ère Vente poursuit son devoir de mémoire en entamant un projet sur la 2de Guerre Mondiale.

SÉJOUR A CAEN
Le 5 octobre 2018, la classe est partie visiter le Mémorial de Caen, musée de la 2de Guerre Mondiale. Cette sortie a également été l’occasion de découvrir les plages du débarquement, les cimetières allemands et américains, ainsi que le port artificiel d’Arromanches.

LA SHOAH
Au mois de Janvier, une exposition itinérante a été prêtée au lycée, par le Mémorial de la Shoah, sur le thème de la négation de l’homme sous le IIIème Reich. Cette exposition constituée de 21 panneaux a permis aux élèves de comprendre les mécanismes mis en place par l’Allemagne Nazie, pour déshumaniser les juifs, les tziganes, les noirs. Les élèves avaient besoin d’avoir en tête tous ces éléments pour les préparer à leur voyage d’étude à Auschwitz.

LA RÉSISTANCE A GORGES
Aux archives municipales de Gorges, aux archives départementales de Loire Atlantique et aux archives de Paris accessibles en ligne, les élèves ont retrouvé la trace de la famille Meisels (pièce d’identité, acte de mariage, acte de naissance, papier d’internement à Drancy…). Juda, Maria et leur petit garçon Claude ont tous été arrêtés et déportés à Auschwitz entre juin 1942 et janvier 1944. Avec l’aide de Mr. Raineteau et de Mr. De Franciosi, des informations précieuses ont été recueillies auprès de Gorgeoises (Mmes Madeleine Clémot-Dronneau, Suzanne Caillaud, Renée Cailler, Thérèse Ménard et Michelle Blouin).
Des souvenirs sont remontés, une théière offerte par Mme Meisels a pu être admirée…
Peu à peu, l’histoire de cette famille a retrouvé toute sa singularité. Ce ne sont plus 3 noms oubliés parmi les 6 millions de juifs assassinés….

AUSCHWITZ
Afin de poursuivre leur devoir de mémoire sur la SHOAH, les élèves sont partis 2 jours à Auschwitz.

« Nous avons passé notre première journée à Cracovie où nous avons visité l’usine Schindler et le quartier juif. Nous avons ainsi pu avoir toutes les explications concernant le ghetto et voir ce qu’il en reste aujourd’hui.

Le lendemain matin, nous nous sommes rendus à Auschwitz Birkenau. Ginette Kolinka, ancienne déportée âgée de 94 ans, nous a accompagné lors de la visite pour nous expliquer ses conditions de vie dans le camp. Ensuite, nous avons fait 1 minute de silence devant le lac des cendres et nous avons assisté à un chant de résistants.

L’après-midi, nous avons visité Auschwitz 1, premier camp construit pour accueillir les prisonniers polonais. Aujourd’hui, c’est un musée qui retrace avec exactitude, les différents composants du camp : la prison, les chambres, la reconstitution de la première chambre à gaz, ainsi que les premiers essais avec les fours crématoires…

Ce séjour a été poignant, dur, émouvant. Il n’a laissé personne indifférent. »

EXPOSITION SUR LA SECONDE GUERRE MONDIALE
Les élèves de 1ère Vente et la classe ULIS ont animé l’exposition qu’ils ont réalisé sur leurs travaux autour de la seconde guerre mondiale, auprès des classes de CM1 et CM2 de l’école Pie X.

Chacun devait animer son pôle. Ainsi, les élèves de la classe ULIS ont parlé du débarquement des américains en Normandie en s’appuyant une carte des plages et des photos des cimetières actuels.

« Nous, nous avons évoqué nos travaux de recherche sur Gorges, notamment ceux sur la résistance qui nous ont permis de retrouver la trace d’une famille déportée à Auschwitz entre juin 1942 et janvier 1944. Nous avons eu la chance de pouvoir récolter des informations précieuses auprès de Gorgeoises qui les ont connu. Nous leur avons également parlé de notre visite à Auschwitz et des conditions dans lesquelles vivaient les prisonniers dans ces camps de concentration. »