APP.
TCV
Technicien Conseil Vente

Le BAC PRO Technicien Conseil Vente forme des techniciens qui exerceront un rôle de conseil auprès de la clientèle en matière de produits alimentaires, de produits de jardin ou de vins et spiritueux. Il assure en face à face ou à distance, le conseil, la vente et la fidélisation du client, ainsi que le bon fonctionnement des espaces de vente et de stockage.

Compétences et objectifs visés

  • Organisation du travail dans le point de vente : contribuer au développement des ventes
  • Relation client : satisfaire et fidéliser le client en lui proposant des produits adaptés à ses attentes et à ses besoins
  • Gestion des rayons : gérer le rayon en optimisant le stock
  • Manipulation ou entretien des produits : proposer à la vente des produits de qualité
  • Promotion des produits : rendre attractif un espace de vente et de conseil en mettant en valeur les produits

Contenu de la formation

 

Matières 1ère et Term Pro

Enseignements généraux

Français 3h
Documentation 2h
Éducation socioculturelle 2h
Mathématiques 3h
Informatique 2h
Anglais 3h
Histoire-géographie 2h
Education physique et sportive 2h
Physique-chimie 3h
Biologie écologie 3h

Enseignements professionnels

Connaissance et Conseil produits 3h
Economie Gestion du Point de Vente 2h
Fonctionnement du rayon 2h
Conduite de la vente 2h
Animations commerciales 2h

Enseignements de pluridisciplinarité

Thèmes transversaux, actions commerciales 2h

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est de permettre à un jeune de suivre une formation professionnelle, théorique et pratique, en vue d’acquérir un diplôme d’Etat (CAP, BAC, BTS, Licence, Master, etc) ou un titre à finalité professionnelle.

PUBLIC VISÉ

    • Jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus
    • Au-delà de 29 ans, pour les apprentis :

– reconnus travailleurs handicapés
– préparant un diplôme supérieur à celui obtenu
– ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise

EMPLOYEURS CONCERNÉS

Toute entreprise du secteur privé, y compris les associations, peut embaucher un apprenti. Le secteur public non industriel et commercial (dont les 3 fonctions publiques) peut également recourir à l’apprentissage à certaines conditions.

LE CONTRAT

Le contrat d’apprentissage peut être conclu pour une durée limitée (CDD) ou dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée (CDI). Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, l’employeur s’engage, outre le versement d’un salaire, à assurer à un jeune une formation professionnelle complète, dispensée pour partie en entreprise et pour partie dans un organisme de formation et à le présenter à l’examen.

RÉMUNÉRATION D’UN APPRENTI

L’apprenti perçoit un salaire déterminé en pourcentage du SMIC dont le montant varie en fonction de l’âge de celui-ci et de son année de contrat.

Pour l’apprenti, le salaire brut est à peu près équivalent au salaire net perçu.Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du Portail de l’Alternance.L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat.Le contrat débute, au plus tôt, trois mois avant le début de la formation (sous réserve de l’obtention du diplôme requis pour accéder à ladite formation).L’ALTERNANCE CENTRE-ENTREPRISELe modèle d’alternance a été co-construit avec des professionnels du secteur afin de répondre aux besoins et contraintes des employeurs. Ainsi, la formation s’adapte au secteur professionnel !

  • Modèle Bac Pro TCV

Notre modèle privilégie une alternance sur une base de 2 semaine de cours et de 3 à 5 semaines en entreprise. Ce modèle respecte les besoins liés à la saisonnalité commerciale : les apprentis sont en entreprise de manière continue en novembre et décembre et de la mi-mai à fin juin. Ils sont également disponibles pour l’entreprise lors des vacances scolaires pour répondre aux besoins accrus de personnel sur ces périodes.33 semaines en entreprise (dont 5 semaines de congés payés)
19 semaines de cours par an

% du SMIC – 18 ans
(de 16 à 17 ans)
18 à 20 ans 21 à 25 ans 26 ans et plus
1ère année 27 % 43 % 53 % 100 %
2ème année 39 % 51 % 61 % 100 %
3ème année 55 % 67 % 78 % 100 %

POURSUITE D’ÉTUDES

    • BTS

– TC (Technico-Commercial),
– MCO (Management Commercial Opérationnel),
– NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client)

  • CERTIFICATS DE SPÉCIALISATION

SECTEURS D’ACTIVITÉS

  • Petites, moyennes ou grandes surfaces
  • Magasins spécialisés
  • Commerces de proximité
  • Structures de valorisation de produits du terroir

Nos partenaires