Animation pastorale

Animation pastoraleLe Lycée Charles Péguy est un établissement privé de l’Enseignement Catholique. Son projet éducatif est fondé sur une vision chrétienne de l’Homme et la Vie, enracinée dans le respect de la dignité de chaque être humain.

Les années «Lycée» sont une période essentielle dans la vie d’un homme ou d’une femme. C’est l’âge des grands choix qui vont orienter ta vie pour lui donner du sens. C’est la communauté de vie du lycée dans son ensemble, élèves, professeurs, cadres éducatifs, que revient le devoir de  donner sens à toute vie. Dans le cadre de ta formation au lycée, dans le respect de tes convictions et croyances, diverses propositions t’aident à donner sens à ta vie.

« Au service de l’homme et de son éducation, l’Église manifeste qu’elle porte sur toute personne un regard d’espérance. Conformément à la mission qui lui a été confiée par le Christ, elle s’adresse à tous les hommes et à tout homme ; aussi, par choix pastoral, l’école catholique est  ouverte à tous, sans aucune forme de discrimination ».  (Statut de l’Enseignement catholique).

 

 

Formation humaine pour tous les niveaux

Thème de l’année : l’écologie

► Connaissance de soi.

► Connaissance des religions

► Sexualité

► Relation à l’autre.

Convivialité au local

Accueil aux récréations du matin et du  midi : Corinne sera heureuse de t’accueillir  (local pastoral « pistache framboise », Bâtiment A). Des petites groupes se retrouvent pour échanger, jouer, se détendre.

 

TAIZÉ 2015

Taizé ! ah … Taizé ! « Viens, tu verras c’est formidable ! »

Mais qu’il y a-t-il de si attrayant à Taizé, petit village de 180 habitants perdu au Sud de la Bourgogne, sans même un seul commerce ?

Il fait froid pendant ces vacances de la Toussaint. La nourriture est insuffisante. Il n’y a pas de table. Et pourtant, 4 000 jeunes de France, d’Allemagne ou d’Angleterre sont rassemblés là.

« Laisse-toi porter ! » me dit-on. Je dors dans un dortoir avec 15 filles, pas de chauffage, pas de café au petit déjeuner. Me laisser porter ? Mais par quoi ? Par qui ? J’ai froid, j’ai faim.

Mais quand je suis rentrée dans cette église, où ces 4000 jeunes avec leurs accompagnateurs étaient assis par terre, tournés vers une scène simplement décorée de rideaux oranges, de briques creuses avec des bougies allumées à l’intérieur, un autel seulement recouvert d’une nappe toute simple, j’ai compris ce qui attiraient ces jeunes. Lorsque les frères entrent, s’assoient eux aussi par terre, et commencent la prière par quelques chants, le silence est suivi par une chorale composée de tous où sans exception toutes les voix s’harmonisent parfaitement. « Trois fois par jour, tout s’arrête sur la colline de Taizé, et tous ceux qui sont là se rassemblent pour la prière. » «  … des chants brefs, repris longuement, disent en peu de mots une réalité fondamentale, rapidement saisie par l’intelligence et peu à peu intériorisée par le cœur »Chant de Taizé

Tous ces jeunes font l’expérience de l’amitié vraie, du respect sincère, de l’entraide mutuelle. Et moi aussi, j’ai partagé leur foi, leur enthousiasme, leur simplicité, leurs expériences « ici, pas de frontières »

Alors moi aussi, je dis : « c’est sûr, je retournerai à Taizé »

PASTO TAIZE 2015

Découverte de l'Abbaye de Bellefontaine

Un temps fort pour 17 élèves de 2nde s’est déroulé le jeudi 28 mai à l’abbaye de Bellefontaine en Begrolles en Mauges.

Une journée de découverte spirituelle et culturelle-rencontre et office avec les moines, temps fraternel avec le lycée de Briacé et de ressourcement.

Durant la journée, un moine a pris le temps de rencontrer les jeunes et de leur expliquer la vie dans la communauté et sa vocation.  Les réactions des jeunes sont surprenantes et belles : « On se sent aéré. Les moines prennent le temps de vivre les choses. Je pose un regard d’admiration sur leur choix de vie. Cela nous dépasse».  Un grand merci à tous et chacun pour la participation et l’animation de cette belle journée.

SPI BAC

Chaque année, des élèves en terminale de tout le diocèse souhaitent réviser et prier selon la méthode de St Benoit « ora et labora ».

Ce temps Spi Bac est possible grâce à nous, professeurs et adultes, en nous rendant disponibles du 5 au 8 mai 2016.

Les professeurs n’assurent pas de cours, mais aident les jeunes dans leur révision et la méthodologie.

De plus, le service diocésain Spi Bac recherche des couples « maîtres de maison », qui se mettent au service des jeunes en s’occupant de l’intendance – les réactions montrent combien ils sont sensibles aux bons repas mitonnés avec attention ! – mais aussi en participant aux temps de détente et de prière.

Il y aurait cette année 2 lieux différents car le choix est fait de n’accueillir que 20 élèves, mais la demande est grande.

Pour plus amples renseignements, contactez Corinne Baudu